Métaverse : l’avenir de la VR sera-t-il toujours plus immersif ?

Difficile d’échapper au sujet Metaverse ! Depuis plusieurs semaines, l’annonce de Mark Zuckerberg affole la toile et nous projette dans le futur d’un monde qui s’appuie sur la réalité virtuelle. Si Facebook n’est pas l’inventeur du concept, ni le premier à s’y intéresser, sa volonté est bien de le mettre à la portée de tous les utilisateurs du célèbre réseau social.

Mais que savons-nous vraiment du Métaverse ? Immersion dans un univers passionnant !

De quoi parle-t-on ? Petit rattrapage de l’actu digitale

Vous entendez parler du Métaverse pour la première fois ? Lisez attentivement ce qui suit.

Fin juillet 2021, dans une interview accordée au site The Verge, Mark Zuckerberg présente son projet fou : faire de Facebook le pionnier du Metaverse.

Il devrait être accessible aux utilisateurs du réseau social d’ici à 5 ans, et Facebook annonce déjà la création d’une équipe dédiée à ce méta univers virtuel. Rappelons que Facebook s’intéresse depuis longtemps déjà à la réalité virtuelle et augmentée et possède même une division entière dédiée à ces technologies, le « Facebook Reality Labs ».

Il ne s’agit pas d’une fonctionnalité supplémentaire du réseau social, mais d’un véritable bouleversement de notre rapport au digital. Le monde du jeu vidéo a déjà investi les prémices du Métaverse. Et Facebook n’est pas le seul des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) à être entré dans la course !

Qu’est-ce que le Métaverse ?

Difficile de définir ce qui n’existe pas encore ! Etymologiquement, le métaverse est un méta univers. Un univers au-delà de celui que nous expérimentons au quotidien. Et en l’occurrence, celui-ci aura à la fois une part de réel et de virtuel.

Le Métaverse se présentera donc comme une infrastructure. Nous y accèderons via un dispositif de réalité virtuelle. L’utilisateur pourra alors se projeter dans un univers virtuel persistant et y être actif par le biais de son avatar.

La réalité virtuelle lui permettra de vivre une expérience totalement immersive, de ressentir cet univers comme s’il y était. D’ailleurs il y sera et pourra y contribuer.

Vous l’avez compris, il s’agit d’une révolution, d’une innovation aussi impactante que l’a été l’arrivée d’internet dans les foyers.

Que pourra-t-on faire dans le Métaverse ?

Abolir les frontières entre réel et virtuel, tout simplement !

Voici quelques idées fragmentées de ce qui nous attend :

  • S’assoir, par le biais de son avatar holographique, au côté de la personne avec laquelle on échange en chat vocal
  • Retrouver ses collègues dans une salle de réunion virtuelle et y avoir à disposition tout le contenu de son ordinateur
  • Jouer à un jeu existant ou créer son propre jeu, avec d’autres joueurs
  • Assister à un concert live avec ses amis, certains en virtuel et d’autres sur place
  • Visiter un musée ou se promener dans la reconstitution d’une ville antique disparue avec ses camarades de classe….

Accéder au virtuel comme au réel, cela laisse entrevoir un univers riche et sans limite. A ce stade, ce que l’on pourra y faire dépasse l’imagination.

Peut-on déjà avoir un aperçu du Métaverse ?

L’industrie du jeu vidéo a déjà un pied dans le Métaverse, du moins dans l’état d’esprit qui gravite autour de ce concept. Car techniquement il s’agit pour l’instant de simples expériences 3D non immersives, qui ne font pas appel à la VR. La plateforme Roblox, qui fait un carton chez les moins de 12 ans en est un bon exemple (si vous ne savez ce qu’est Roblox, cet article est fait pour vous !). D’autres essais, tels que Second Life, VR Chat ou encore Animal crossing ont déjà conquis le grand public. Ce sont des mondes virtuels dédiés au divertissement, qui ajoutent au jeu une dimension sociale très importante qui uni des joueurs du monde entier en véritable communauté avec ses codes propres.

Côté pro, Facebook a déjà lancé « Horizon Workroom ». Premier pas vers le Métaverse, cet espace de travail VR est accessible via le casque Oculus Quest 2. Horizon Workroom permet aux utilisateurs de se projeter dans une salle de réunion 3D par le biais de leur avatar. Ils y retrouvent les autres participants, échangent grâce à un chat vocal et utilisent les manettes de l’Oculus Quest 2 pour écrire ou dessiner sur le tableau blanc. Il est également possible de partager son écran. Plus sympa qu’une énième réunion sur Zoom, non ?

Les HoloLens de Microsoft permettent déjà de rejoindre une réunion sous forme d’hologramme ou d’avatar. En effet, nommée Mesh, la plateforme de collaboration en réalité mixte de Microsoft a de quoi donner un petit côté Star Wars à la plus ennuyeuse des présentations ! Ce dispositif de réalité mixte permet d’ailleurs bien plus de choses : production et maintenance industrielle, formation, business, santé… le champ d’application de cette technologie est vaste.

Comment entrer dans le Métaverse ?

Il semble assez évident que cela se fera par le biais d’un casque de réalité virtuelle, seul dispositif réellement immersif à l’heure actuelle. Un casque VR Oculus, racheté par Facebook, sera probablement le plus adapté dans un premier temps.

Monde ouvert, le Métaverse pourrait aussi faire la part belle aux hologrammes et dispositifs de réalité augmentée. Tout est encore à écrire.

Le Métaverse, un bouleversement des codes sociaux ?

Notre manière d’être au monde est en constante évolution, elle donne de plus en plus de place à notre identité numérique et de place au digital dans notre quotidien. A tel point que certains n’hésitent pas à parler d’émergence d’une nouvelle civilisation.

L’avancée des technologies qui nous conduisent presque naturellement au Métaverse n’est pas sans rappeler le phénomène phygitalisation de nombreuses sociétés du commerce de détail. (Le terme phygital désigne les nouvelles habitudes de consommation qui favorisent l’émergence du digital dans les points de vente physiques.) Cette combinaison d’expérience physique et digitale n’est pas propre au divertissement, ou aux achats en boutique : elle s’impose dans tous les domaines.

Sorti en 2018, le film Ready Player One (réalisé par Spielberg) explore l’idée d’un futur dans lequel l’Oasis, un univers virtuel dans lequel tout est possible, est la seule échappatoire à une réalité sans avenir. On ne vous en dit pas plus, le film est disponible sur différentes plateformes de streaming et vaut la peine d’être vu !

L’arrivée prochaine du Métaverse et les attentes qu’elle crée chez les utilisateurs est assez représentative du changement en cours dans nos sociétés connectées. Être présent ou se projeter reviendra-t-il un jour au même ? Cela soulève de nombreuses questions et annonce bien des débats.

Pour les marques, investir le Métaverse va rapidement devenir un enjeu majeur dans la stratégie marketing. La création d’objets virtuels en 3D sera un des moyens d’entrer dans la course ! Aujourd’hui, il est déjà possible d’acheter des sacs à main de grande marque dans Roblox…

Le Métaverse est-il l’avenir de la VR ?

Chez KAÏNOO, en tant qu’acteur majeur de la VR/AR en Suisse et en Europe, nous sommes convaincus de cette innovation marquera un tournant majeur dans l’histoire des technologies 3D.

La VR, l’AR et l’hologramme sont des technologies déjà bien maîtrisées. Seule l’infrastructure est à créer. Peut-être que Mark nous en dira plus lors des prochaines Facebook Connect !

À propos de l'auteur: KAÏNOO Formation & Industrie